Douze séparatistes tués à l'aéroport de Donetsk, selon l'armée

le
0

KIEV, 4 octobre (Reuters) - Les séparatistes pro-russes de l'est de l'Ukraine ont subi vendredi leurs plus lourdes pertes depuis le cessez-le-feu du 5 septembre, avec la mort de douze hommes dans l'offensive contre l'aéroport de Donetsk, a annoncé l'armée samedi. Les affrontements, qui ont causé la mort de plusieurs civils et d'un membre de la Croix-Rouge ces derniers jours, se multiplient malgré la trêve dans ce fief séparatiste dont l'aéroport est contrôlé par les forces gouvernementales. "L'aéroport de Donetsk reste une cible prioritaire pour les terroristes. Hier, ils ont lancé quelques assauts heureusement infructueux", a déclaré Andriy Lissenko, porte-parole de l'armée, lors d'une conférence de presse. "Douze (séparatistes) ont été tués au cours de ces attaques et ce sont les plus lourdes pertes des rebelles depuis le 5 septembre", a-t-il poursuivi, faisant état de deux morts en 24 heures dans les rangs gouvernementaux. Kiev a accusé vendredi des militaires russes d'appuyer l'offensive des séparatistes contre l'aéroport de Donetsk. La Russie dément toute implication directe dans le conflit, qui, selon l'Onu, a fait plus de 3.500 morts depuis que les séparatistes pro-russes ont pris les armes en avril. (Pavel Polityuk, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant