Douze Nobel demandent à Cameron de plaider la cause de Liu Xiaobo

le
1

WASHINGTON, 20 octobre (Reuters) - Douze lauréats du prix Nobel de la Paix ont adressé une lettre à David Cameron pour lui demander d'appeler publiquement à la libération de leur pair Liu Xiaobo et de son épouse Liu Xia cette semaine lors de sa rencontre avec le président chinois Xi Jinping, qui effectue une visite d'Etat en Grande-Bretagne. La lettre, signée notamment par l'archevêque sud-africain Desmond Tutu, a été adressée au Premier ministre britannique le 2 septembre, a annoncé mardi le groupe de pression américain Freedom Now. Un appel similaire avait été lancé à Barack Obama à l'occasion de la visite de Xi Jinping à Washington le mois dernier, mais le président américain l'avait ignoré. Liu Xiaobo, un dissident de 59 ans qui avait participé aux manifestations de 1989 sur la place Tiananmen, a été condamné à 11 ans de prison en 2009 pour "subversion" après avoir organisé une pétition demandant la fin du parti unique. Il a reçu le prix Nobel de la Paix en 2010. Sa femme Liu Xia, dont la santé s'est nettement détériorée au cours de l'année écoulée, selon les auteurs de la lettre, est d'après les dissidents chinois placée en résidence surveillée, ce que Pékin nie. (David Brunnstrom; Tangi Salaün et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le mardi 20 oct 2015 à 10:13

    Pourquoi les nobles ne s'adressent ils pas directement au geôlier? Pourquoi les critiques fusent elles toujours sur les démocrates , pas besoin d'être Nobel pour comprendre où sont les totalitarismes pourtant.