Douze mesures pour relancer l'industrie

le
0
Les industriels français demandent notamment à l'État d'abaisser le coût du travail, qui les handicape face à leurs concurrents allemands.

«Il faut une ambition industrielle pour ce pays. Il faut un président visionnaire pour l'industrie à la manière de De Gaulle», a affirmé hier Pierre Gattaz, président du GFI (Groupe des fédérations industrielles), qui représente 80% de l'industrie française, en présentant «un nouveau pacte pour l'industrie, pour la croissance et pour l'emploi».

Ce document, qui comprend douze mesures, sera présenté aux candidats à la présidentielle. Plaidant pour une vision à long terme, Pierre Gattaz a aussi appelé de ses v½ux la création d'une Europe industrielle pour lutter contre «des Chinois qui ont une vision à cinq ans, dix ans ou quinze ans».

Les industriels français, qui emploient 3 millions de personnes dans 150.000 entreprises, demandent à l'État de «réduire la dépense publique de 1 point de PIB par an entre 2012 et 2016 pour restaurer les finances publiques». Constatant la perte de vitesse de la France par rapport à l'Allemagne, Pierre Gattaz a souhait

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant