Douze interpellations après une fusillade à Sevran

le
0
Des habitants de la Cité Basse se sont heurtés à des bandes venues de l'Est parisien.

Pas de trêve à Sevran, même au c½ur du mois d'août. Avant-hier, douze personnes ont été interpellées à la suite d'une bagarre où plusieurs coups de feu ont été tirés. La commune de la Seine-Saint-Denis, devenue emblématique du trafic de stupéfiants, a de nouveau été le théâtre d'une affaire de drogue qui a mal tourné.

Pour une fois, la rixe n'a pas opposé deux bandes locales. En fin d'après-midi, des habitants de la Cité Basse, à Sevran, se sont heurtés à des personnes venues de cités de l'Est parisien. «Une sombre affaire de scooter a peut-être mis le feu aux poudres. Deux coups de feux ont été tirés. Il n'y a pas eu de blessés. Le dispositif important mis en place à Sevran a permis aux policiers d'intervenir rapidement et de procéder à de nombreuses interpellations. Le calme est revenu», rassure un haut fonctionnaire . Des expertises permettront de savoir si le tireur se trouve parmi les douze interpellés. Une arme de poing ainsi que des doui

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant