Douze ans après un meurtre, elle dénonce son ex-mari

le
1
L'homme a été mis en examen et écroué mercredi à Pau. Son ex-femme, qui a également été écrouée, l'accuse d'avoir tué une femme lors d'un cambriolage.

Son divorce lui aura coûté cher... Un homme de 39 ans, domicilié à Oloron-Sainte-Marie (Gironde), a été mis en examen puis écroué mercredi. Après leur séparation, son ex-femme a confié à une amie gendarme, avant de confirmer ses dires en garde à vue, que l'homme avait commis, à l'automne 2001, un cambriolage dans le village d'Eysus (Pyrénées-Atlantiques) au cours duquel il aurait tué une femme de 78 ans. Malheureusement pour le trentenaire, les faits n'étaient pas prescrits, en raison d'un dernier acte de procédure qui datait de 2005.

Enquête rouverte

L'enquête a donc été rouverte. D'après le procureur de Pau, le suspect aurait reconnu durant sa garde à vue avoir cambriolé le domicile de Marguerite Lagrave puis, surpris par la vieille dame, l'avoir tuée. Il a été mis en examen pour «meurtre». M...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1386403 le vendredi 13 sept 2013 à 12:16

    c'est quoi cette phrase : malheureusement pour le trentenaire les faits n'étaient pas prescrits !!!! Il faut lire heureusement. Il serait temps pour les crimes de supprimer la prescription qui ne profite qu'aux criminels et non aux victimes.