Dounia Bouzar exaspère ses officiers de sécurité

le
1
Dounia Bouzar en sepetmbre 2016. La fondatrice du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam confondrait les huit agents chargés de sa protection avec des secrétaires, selon un rapport fait au chef du SDLP.
Dounia Bouzar en sepetmbre 2016. La fondatrice du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam confondrait les huit agents chargés de sa protection avec des secrétaires, selon un rapport fait au chef du SDLP.

« L'équipe est sans programme (...), malgré la dangerosité, la difficulté de la mission, les personnes hostiles rencontrées et controversées. » À qui fait allusion ce policier du service de la protection (SDLP, ex-SPHP) qui a pour mission de veiller à la sécurité de Dounia Bouzar, la très médiatique fondatrice du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam (CPDSI), dans un rapport à son patron, Frédéric Auréal, daté du 22 novembre ? Cette dernière s'est en effet récemment entichée de Farid Benyettou, mis en cause en 2005 dans le recrutement de djihadistes pour la guerre en Irak et formateur religieux des frères Kouachi, dès 2003, les auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.

LIRE aussi Farid Benyettou : « Salafiste et terroriste, ce n'est pas la même chose »

Selon notre enquête, les fonctionnaires se plaignent de « l'avoir toujours dans les pattes » et que « sa présence régulière lui permet de connaître (leurs) méthodes de travail et la mise en place du dispositif de sécurité ». "Croiser le gars qui a embrigadé les assassins de nos collègues Franck Brinsolaro (garde-du-corps de Charb tué en service ndlr) et Ahmed Mehrabet (achevé d'une balle dans la tête en intervention le 7 janvier ndlr). Il ne manquerait plus qu'on le transporte avec elle!" s'indigne un policier. (AJOUT NON-CORRIGE)

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M898407 il y a une semaine

    Encore une belle image de la déliquescence de ce gouvernement et de sa pléthore de ministres inutiles et incontrôlables....