Doubs : Sophie Montel, candidate FN qui croit en "l'évidente inégalité des races"

le
0
Sophie Montel et Marine Le Pen lors de la campagne pour la législative partielle dans la 4e circonscription dans le Doubs.
Sophie Montel et Marine Le Pen lors de la campagne pour la législative partielle dans la 4e circonscription dans le Doubs.

Connaissez-vous Sophie Montel, la candidate FN arrivée en tête des suffrages lors de la législative partielle dans la 4e circonscription du Doubs avec 32,60 % des suffrages ? Il est fort à parier que non, même si cette femme politique est bien connue en Franche-Comté, où elle se présente aux élections depuis les années 90. Le site L'entente, Observer le FN, qui scrute les faits et gestes du parti, a ressorti quelques énormités énoncées par Sophie Montel, fervente partisane de Jean-Marie Le Pen. Ainsi, on apprend qu'en août 1996, alors que l'ex-président du FN qualifiait d'"évidence" "l'inégalité des races", Sophie Montel se contentait de noter que "rien dans les propos Jean-Marie Le Pen sur l'évidente inégalité des races ne tombe sous le coup de la loi".

Le Lab a pour sa part exhumé un compte rendu disponible sur le site de la ville de Besançon où la frontiste développe ses arguments : "Constater que la civilisation des Pygmées au XXe siècle, aussi nombreux que les Athéniens du siècle de Périclès, n'est pas égale à celle de la Grèce antique n'injurie pas les Pygmées. Constater que la civilisation des Esquimaux, aussi nombreux que les Juifs, n'est pas égale à celle d'Israël et n'a pas joué le même rôle dans l'histoire du monde ne constitue ni une injure aux Esquimaux ni une atteinte à la vérité. L'observation que les enfants d'origine vietnamienne s'adaptent généralement mieux aux études et au travail que ceux de l'immigration...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant