Doubs : la moitié des électeurs UMP aurait voté FN au second tour

le
2
Doubs : la moitié des électeurs UMP aurait voté FN au second tour
Doubs : la moitié des électeurs UMP aurait voté FN au second tour

Les électeurs de l'UMP ne semblent pas avoir écouté les consignes du parti. Alors que le bureau politique avait décidé, pour le second tour de la législative partielle dans le Doubs dimanche dernier, de n'appeler à voter pour personne, laissant le choix entre l'abstention et le vote blanc, sur place, les voix de droite se sont majoritairement reportées sur l'extrême droite.

Dans une analyse publiée vendredi sur Slate.fr, Joël Gombin, chercheur au CURAPP-université de Picardie-Jules-Verne affirme que la moitié des électeurs UMP du premier tour ont voté pour le FN au second tour. Un quart s'est reporté sur le candidat PS, le vainqueur du scrutin. Seulement un quart a appliqué la ligne du partie.

Dès lors, on ne peut «guère parler de succès du rassemblement républicain», souligne-t-il, mais plutôt constater «la fusion, relative certes mais néanmoins bien avancée, des électorats de l'UMP et du FN».

17% des abstentionnistes du 1er tour ont voté PS au 2e

Autre enseignement: «Le FN n'aurait guère mobilisé de nouveaux électeurs entre les deux tours: à peine plus de 4% des abstentionnistes du premier tour», selon son modèle. Le chercheur souligne au passage que «la progression de 16 points enregistrée entre les deux tours par la candidate frontiste n'a rien d'exceptionnel», ayant «observé des progressions du même ordre, souvent même supérieures, à peu près chaque fois que le FN s'est retrouvé en duel au second tour d'une élection législative en 2012 et depuis, et ce quel que soit son adversaire».

Toujours d'après le modèle, il affirme que «la victoire du candidat socialiste Frédéric Barbier devrait beaucoup à sa capacité à mobiliser de nouveaux électeurs: pas moins de 17% des abstentionnistes du premier tour auraient voté en sa faveur au second tour. Si ce modèle est exact, ces nouveaux électeurs (environ 6.800) auraient même été plus nombreux que ceux qui ont voté pour le candidat socialiste ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lsleleu le vendredi 13 fév 2015 à 17:03

    Nous ne savons pas si ces supputations sont justes ... Mais il est certain que l'attrait des électeurs est plus pour l'abstention, et celui qui est élu l'a été par moins de 25% des électeurs inscrit il n'y a pas de quoi pavoiser ...

  • dotcom1 le vendredi 13 fév 2015 à 16:08

    Et combien d'électeurs du Front de Gauche ont voté FN au second tour? 100%?