Doubs : Hollande reproche à l'UMP de ne pas se prononcer contre le FN

le
11
Doubs : Hollande reproche à l'UMP de ne pas se prononcer contre le FN
Doubs : Hollande reproche à l'UMP de ne pas se prononcer contre le FN

 François Hollande a eu beau rappeler durant sa conférence de presse qu'il n'était pas «chef de parti mais chef de l'Etat», il n'a pas su s'empêcher de commenter l'actualité politque et de tacler la stratégie de l'UMP. Pour le second tour de la législative partielle dans le Doubs entre le PS et le FN, l'UMP, profondément divisée sur le sujet, a finalement refusé le front républicain pour faire barrage au FN, au profit du «ni-ni», ni PS ni FN. 

Le président de la République  s'est replacé 13 ans en arrière, lorsque lui-même, premier secrétaire du PS le 21 avril 2002, a été confronté au choix entre Jean-Marie Le Pen et Jacques Chirac. A-t-il «hésité une seule seconde? Le parti dont j'étais le responsable, a-t-il tergiversé une seule minute?» a-t-il renchéri. Une allusion à Nicolas Sarkozy et à l'UMP, dont la position n'a été connue que mardi, après 48 heures de prises de positions divergentes entre ténors de l'opposition et un déplacement de Sarkozy au Qatar.

Eric Woerth (UMP) n'apprécie pas la «leçon de morale»

«Je ne dis pas que c'était simple» d'appeler à barrer la route au FN en 2002, a poursuivi M. Hollande. «Je ne dis pas que tous nos électeurs nous ont suivis. Ce que je sais, c'est qu'à un moment il faut que des paroles soient dites», a-t-il lancé.

Le chef de l'Etat a aussi mis en avant le fait que l'UMP avait défilé dans la «marche républicaine» du 11 janvier après les attentats, marche dans laquelle le FN n'était pas présente: «Il y a un moment où au nom des valeurs, les électeurs doivent faire des choix (...) et quand ils sont capables de se réunir autour de la République, ils savent ce qu'ils ont à faire», a ainsi déclaré le chef de l'Etat.

L'ancien ministre Eric Woerth (UMP) n'a pas goûté la «leçon de morale» du président au sujet de la ligne «ni-ni» arrêtée par Nicolas Sarkozy mardi soir. «L'UMP est farouchement opposée au Front national et à ce qu'il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le jeudi 5 fév 2015 à 19:44

    oui gjoly tout faire pour empecher le Party §ényl là on est d accord les e§cro en pris0n

  • M2766070 le jeudi 5 fév 2015 à 19:40

    avec des gens com lui on va tout droit com en 40 ...

  • M2766070 le jeudi 5 fév 2015 à 19:38

    faut surtout tout faire pour virer u m p s

  • KAFKA016 le jeudi 5 fév 2015 à 18:47

    50% des Francais sont FN au fond d'eux !!! 30% osent le dire

  • KAFKA016 le jeudi 5 fév 2015 à 18:45

    Eh Hollande et ta position vis à vis des Trotskystes!!! elle est Claire?

  • sarestal le jeudi 5 fév 2015 à 18:26

    C'est ce qu'on nomme la démocra"ss"ie socialiste

  • delapor4 le jeudi 5 fév 2015 à 18:19

    Hollande aurait demandé à l'OTAN de bombarder la France. Il parait qu'il s'y trouve des électeurs du FN. Sarko et Juppé auraient approuvé en disant : "Plus jamais ça!".

  • mipolod le jeudi 5 fév 2015 à 18:10

    Je ne suis pas non plus du FN, mais je note au passage lorsque les social.os ont besoin des communistes et autres écolos-pastèques (vert à l'extérieur et rouge à l'intérieur) pour essayer de diriger, l'UMP ne fait aucune remarque. Ces gauch.os sont désespérants de nullité !

  • j.delan le jeudi 5 fév 2015 à 17:58

    Ce Mr a une curieuse conception de la démocratie et demander aux opposants de lui "préter" des voix un W-E ne manque pas de toupet, mais les électeurs locaux ne sont pas des glands (Affluent du DOUBS)

  • M1961G le jeudi 5 fév 2015 à 17:50

    hollande fait une politique pour que les français votent fn et après , il est étonné . étonnant non!!!!!! les français n'ont pas besoin de consigne de vote . les sans dents sont intelligents contrairement aux politiques et votent utiles donc fn pour sanctionner le pouvoir en place . le doubs n'est pas la france et on verra en 2015 comment les français voteront . le ps va dégager en 2015 et 2017 .grâce à hollande , le fn est devenu le premier parti de france .