Double explosion au marathon de Boston, deux morts

le
0
EXPLOSIONS MEURTRIÈRES À BOSTON
EXPLOSIONS MEURTRIÈRES À BOSTON

BOSTON (Reuters) - Deux explosions ont fait deux morts et 23 blessés lundi près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston où la foule s'était massée, selon un premier bilan fourni par la police.

Une troisième explosion s'est produite dans la bibliothèque JFK de la ville, à plus de quatre km du premier site. La police n'a pas établi avec certitude un lien entre les deux événements, a déclaré le commissaire de police de Boston, Ed Davis.

La police n'avait eu vent d'aucune menace avant cette triple déflagration, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse, précisant qu'aucun autre engin explosif n'avait été découvert.

Une ou plusieurs bombes sont à l'origine des explosions près de la ligne d'arrivée du marathon, ont déclaré deux hauts responsables des forces de l'ordre.

Les déflagrations se sont produites alors que des milliers de spectateurs étaient rassemblés pour assister à l'arrivée des coureurs plus de cinq heures après le départ.

Le Boston Globe avance un chiffre d'une centaine de blessés.

L'hôpital général du Massachusetts a déclaré avoir admis 19 blessés aux urgences, sans préciser leur condition.

La Maison blanche a fait savoir que tous les services de l'Etat fédéral étaient mobilisés.

Le président Barack Obama a été informé de la situation par le directeur du FBI Bob Mueller et la secrétaire à la Sécurité intérieure Janet Napolitano sur l'enquête en cours.

Un large périmètre autour de la Maison blanche a été fermé au public.

Parallèlement, la police new-yorkaise a annoncé le renforcement de la sécurité sur les lieux les plus réputés de Manhattan.

Les explosions de Boston se sont produites alors que des milliers de coureurs achevaient la 117e édition du marathon, devant une foule de spectateurs.

D'ordinaire, la course créée en 1897 le jour des Patriotes, soit le troisième lundi d'avril, attire un demi-million de spectateurs et quelque 20.000 coureurs.

Mike Mitchell, un coureur canadien ayant terminé la course remportée chez les hommes par l'Ethiopien Lelisa Desisa, a décrit des scènes de panique et parlé d'une "énorme explosion".

Une boule de feu a surgi derrière les spectateurs et une rangée de drapeaux puis un nuage de fumée blanche de quinze mètres a envahi toute une partie d'une aire réservée aux spectateurs.

"Du sang partout, des victimes emmenées sur des brancards. J'ai vu quelqu'un perdre une jambe, les gens pleurent", a déclaré Steve Silva, un reporter du Boston Globe, sur son compte Twitter.

Scott Malone, Svea Herbst-Bayliss; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant