Double attentat suicide dans un centre commercial à Bagdad, 12 morts

le
0
    BAGDAD, 10 septembre (Reuters) - Douze personnes ont été 
tuées vendredi soir dans un double attentat suicide revendiqué 
par le groupe djihadiste Etat islamique dans un centre 
commercial de Bagdad, la capitale irakienne, ont annoncé des 
sources policières et hospitalières. 
    Plus de 40 personnes ont été blessées dans l'attentat du 
Nakheel Mall, situé en face du ministère du Pétrole irakien, ont 
précisé ces sources. Une bombe a explosé à l'entrée du centre 
commercial, l'autre sur son parking. 
    Des vidéos amateur publiées sur Facebook montrent quatre 
foyers d'incendie distincts, notamment deux voitures en flammes 
sous une bretelle d'autoroute près du complexe commercial. 
    L'organe de presse de l'organisation djihadiste, Amak, a 
annoncé en ligne que deux kamikazes, l'un d'entre eux vêtu d'une 
veste d'explosifs, le second dans une voiture, ont ciblé un 
"rassemblement de Chiites", rue Palestine, artère où se trouve 
le centre commercial. 
    Les combats contre l'organisation djihadiste, qui a pris en 
2014 le contrôle d'un tiers du territoire irakien, ont exacerbé 
les conflits sectaires qui divisent de longue date le pays, 
principalement entre la majorité chiite et la minorité sunnite.  
 
 
 (Kareem Raheem à Bagdad et Omar Fahmy au Caire; Julie Carriat 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant