Double attentat-suicide à N'Djamena, Boko Haram accusé

le
0

La capitale du Tchad, N'Djamena, a été frappée lundi pour la première fois par un double attentat-suicide qui a fait 23 morts. Les attaques sont attribuées à Boko Haram, le groupe islamiste nigérian contre lequel le Tchad est en première ligne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant