Double attentat dans le nord de l'Irak revendiqué par EIIL

le
0
DOUBLE ATTENTAT MEURTRIER DANS LE NORD DE L'IRAK
DOUBLE ATTENTAT MEURTRIER DANS LE NORD DE L'IRAK

KIRKOUK Irak (Reuters) - Un double attentat à la bombe au siège de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK) à Touz Khourmato, dans le nord de l'Irak, a fait au moins 30 morts et 185 blessés, a-t-on appris de sources autorisée et médicales, lundi, au lendemain d'une attaque similaire visant les bureaux du parti politique kurde dans la province de Diyala.

Un camion bourré d'explosifs a d'abord foncé dans le barrage qui protégeait l'accès au bureau de l'UPK, puis une seconde voiture a explosé lorsque les habitants se sont précipités pour venir en aide aux blessés, ont dit les sources.

Les explosions ont détruit de nombreuses maisons.

Le mode opératoire de cette attaque rappelle celui du double attentat perpétré dimanche par deux kamikazes à Djalaoula, à une centaine de kilomètres au nord-est de Bagdad, où 18 personnes ont été tuées et une soixantaine d'autres blessées.

L'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), groupe djihadiste sunnite qui avait revendiqué l'attentat de Djalaoula, a revendiqué également celui de lundi à Touz Khourmato.

(Bureau de Bagdad; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant