Double attentat à Jos au Nigeria, 40 morts-témoin

le
0

(Actualisé avec bilan §1 et 4) JOS, Nigeria, 11 décembre (Reuters) - Deux bombes ont explosé jeudi près d'une station d'autobus dans la ville de Jos située dans l'Etat du Plateau, au centre du Nigeria, faisant 40 morts, selon le bilan fourni par des témoins. Une première explosion s'est produite à 18h30 (heure locale) pour une raison inconnue suivie par une autre quelques instants plus tard. "J'ai vu un éclair de lumière et j'ai entendu une forte détonation. Après il y avait des débris partout et des corps mutilés", a raconté Tank Mohammed précisant que les explosions se sont produites dans le quartier commerçant de Terminus. Un journaliste de Reuters sur place a dénombré onze cadavres sur un site et 29 sur un autre. Un attentat à la bombe perpétré à Jos au mois de mai avait fait 118 morts. L'attaque portait la marque du groupe islamiste Boko Haram qui mène depuis cinq ans une campagne d'insurrection dans le nord-est du Nigeria. Les attentats commis jeudi interviennent au moment où le parti du président Goodluck Jonathan et la principale coalition de l'opposition se sont mis d'accord sur le choix de leurs candidats pour l'élection présidentielle de février 2015. Goodluck Jonathan a été choisi comme candidat du Parti démocratique du peuple (PDP) et sera opposé à Muhammadu Buhari qui a remporté la primaire organisée par l'opposition. Buhari, qui avait pris le pouvoir en 1983 lors d'un coup d'Etat avant de le perdre deux ans plus tard, est un musulman qui bénéficie d'une forte popularité dans le nord du pays. (Buhari Bello; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant