Douaniers ripoux de Roissy : au moins 2 millions d'euros volés

le
1
Suspectés de corruption et de vols de bagages, les huit fonctionnaires passaient pour des agents chevronnés.

La foudre a frappé les douanes de plein fouet. D'une ampleur exceptionnelle, elle est venue sans prévenir et la direction générale de cette honorable institution restait sans voix jeudi. Comme abasourdie face un scandale unique dans ses annales. Depuis mardi matin, pas moins de huit agents travaillant à l'aéroport de Roissy (Seine-Saint-Denis) ont été placés en garde à vue à l'Office central de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) pour s'expliquer sur une affaire de vols en série et sur de lourds soupçons de corruption leur ayant permis d'empocher plusieurs millions d'euros. Les «ripoux», dont certains travaillaient en civil, étaient affectés à un poste stratégique: le contrôle en zone bagage de valises suspectes. Affichant le profil d'opérationnels de terrain chevronnés, ils constituaient en quelque sorte la «cheville ouvrière» des saisies. Ils ont été démasqués dans des circonstances que ne renierait aucun scénariste de polar.

L'affai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bercam01 le vendredi 22 juin 2012 à 12:17

    Je suggère qu'on les mette au trou en compagnie des trafiquants qu'ils ont dépouillés... et on rend sa liberté au dernier survivant !