Douanes : plus de 500 tonnes de tabac de contrefaçon saisies en six mois

le
0
Douanes : plus de 500 tonnes de tabac de contrefaçon saisies en six mois
Douanes : plus de 500 tonnes de tabac de contrefaçon saisies en six mois

Alors que les buralistes français dénoncent régulièrement une explosion du marché parallèle, dûe aux différences de prix entre les pays européens et à la vente par internet, les douanes annoncent avoir saisi au premier semestre quelque 507 tonnes de tabac de contrefaçon, contre près de 423 tonnes pour l'ensemble de l'année 2014.

Cette explosion des saisies peut être interprétée de deux façons. Soit les agents des douanes ont démantelé davantage de réseaux internationaux grâce à la coopération avec les services étrangers. Soit, ce trafic est en forte hausse et ces saisies records sont proportionnelles à l'ampleur du phénomène. En France, plus d'un quart (26,3%) des cigarettes consommées n'ont pas été vendues par les débitants de tabac, selon une étude réalisée en 2014 par le cabinet d'études KPMG. Et ce trafic risque encore d'être accentué avec l'interdiction au 1er janvier de la vente de tabac sur internet.

Il y a quelques jours, les agents des douanes ont saisi dans le port du Havre (Seine-Maritime) 15 tonnes de tabac à narguilé dans un conteneur en provenance de Dubaï, pour une valeur estimée à 450 000 euros. Le 20 juillet, les douaniers de Laon (Aisne) ont appréhendé, sur l’autoroute A26 un poids lourd immatriculé en Croatie. Les documents présentés par le chauffeur indiquaient le transport de produits alimentaires. A l’ouverture de la remorque, les agents des douanes ont découvert 926 cartons contenant au total 46 300 cartouches de cigarettes de contrebande des marques CHE, portant la mention « vente en France » et RICHMAN.

Ce type de trafic arrive souvent par le nord de la France, via Calais, Dunkerque, Le Havre, en provenance des Emirats Arabes Unis, des pays de l'Est ou du Royaume-Uni. Les «passeurs» usent aussi de tous les stratagèmes possibles. Il y a presque un an, les agents de Lons-le-Saunier avaient ainsi intercepté 1,5 tonne de tabac à narguilé dans un van de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant