Dos au mur, le PSG s'y est mis tout seul

le
0

Jamais serein dans un match qu’il a dominé par séquences sans développer son jeu habituel, le PSG a concédé le nul contre Manchester City mercredi en quart de finale aller de la Ligue des Champions (2-2). Une mauvaise affaire avant le match retour dans une semaine.

Le debrief

Le PSG ne s’attendait certainement pas à vivre une telle soirée. Comme inhibés par l’événement, les Parisiens ont rendu l’une de leurs copies les plus décevantes de la saison au plus mauvais moment. Le nul concédé mercredi contre Manchester City en quart de finale aller de la Ligue des Champions (2-2) les place dans une situation inconfortable en vue du match retour la semaine prochaine. Les hommes de Laurent Blanc n’ont jamais semblé en mesure de se lâcher pleinement, de maîtriser les débats comme ils en ont l’habitude et de développer leur jeu habituel. Un sentiment diffus de la première à la dernière minute, tant l’entame parisienne a été accompagné d’une fébrilité palpable dans toutes les lignes. Elle a été symbolisée par la grossière erreur d’appréciation de David Luiz à la première minute ou par les ratés de Zlatan Ibrahimovic, qui a manqué un penalty puis un face-à-face dans les vingt premières minutes. Certes, c’est le mérite de Manchester City d’avoir imposé un pressing qui a gêné les Parisiens et mis encore en lumière les difficultés techniques du club de la Capitale au milieu en l’absence de Marco Verratti, voire de Javier Pastore. Les joueurs de Manuel Pellegrini ont aussi su projeter rapidement en nombre dans le camp adverse une fois la balle récupérée, au moins le temps de la première période. Suite à l’ouverture du score de Kevin De Bruyne, les Citizens auraient même mené à la pause sans un coup du sort incroyable impliquant Joe Hart et Fernando. Un fait de jeu qui a eu le mérite de remettre le PSG à l’endroit et de le voir revenir avec un tout autre état d’esprit sur la pelouse. Les enchaînements se sont faits plus rapides, les transmissions plus précises et les trous dans la défense mancunienne ont paru des gouffres. Les Parisiens ont concrétisé cet énorme temps fort par un but et sont passés tout près du break en touchant la barre transversale par Zlatan Ibrahimovic. Mais ils ont replongé dans leurs travers par la suite et leur fébrilité les a plombés d’un but gag à l’orée du dernier quart d’heure. Un épisode dont les Parisiens, qui ont abandonné le ballon aux Mancuniens en fin de match sans être réellement menacés, ne sont jamais réellement remis. Le PSG le sait, il est passé à côté de son sujet dans cette première manche. Et pourtant, il a limité la casse. Il est là l’enseignement positif de sa soirée.

Le film du match

7eme minute D’une déviation de la tête pour Cavani, Ibrahimovic lance un contre parisien. L’attaquant uruguayen temporise avant de lancer Matuidi dans la profondeur. Le milieu du PSG est bousculé dans la surface par Mangala, en retard sur l’action. L’arbitre ne bronche pas, à tort au bu de la poussette dans le dos du défenseur mancunien. 14eme minute Sur un centre tendu de Di Maria après un coup-franc mal dégagé par la défense mancunienne, David Luiz hérite du ballon au second poteau et provoque la faute de Sagna. Ibrahimovic se charge du penalty et le frappe fort en bas à la droite de Hart. Le gardien de Manchester City est présent pour dévier le ballon en corner. 15eme minute Aurier hérite du ballon à l’angle de la surface dans son couloir. L’international ivoirien ajuste son centre au second poteau vers Ibrahimovic, dont la reprise de la tête se dirige vers la lucarne, mais manque de puissance pour tromper Hart. 21eme minute Ibrahimovic perd un ballon au milieu de terrain sous la pression de Fernandinho. Les Mancuniens partent en contre et De Bruyne décale Navas sur la droite. Le centre de l’Espagnol vers Silva est parfait, mais son compatriote ne cadre pas sa reprise de la tête au point de penalty. 24eme minute Matuidi gratte un ballon dans les pieds de Fernandinho et Thiago Motta en profite pour lancer Ibrahimovic sur un pas. Le Suédois se présente seul face à Hart. Il enlève bien trop sa frappe de l’intérieur du droit, qui fuit la lucarne mancunienne. 38eme minute (0-1) La mauvaise passe de Matuidi vers Rabiot permet à Fernandinho de transpercer le milieu du PSG. Le Brésilien fixe la défense parisienne avant de servir De Bruyne sur la droite d’une passe sur laquelle David Luiz est trop court. L’international belge conclut d’une frappe croisée en force à bout portant. 41eme minute (1-1) Hart joue court un dégagement de but vers Fernando. Le milieu brésilien contrôle et se retourne du mauvais côté. Ibrahimovic lui met la pression et contre sa passe, pour la pousser directement dans le but déserté par Hart. Une action gag. 55eme minute Excentré sur la gauche, les Mancuniens s’en sortent dans un petit périmètre et D.Silva en profite pour s’infiltrer dans la surface parisienne. L’Espagnol contourne Thiago Silva avant d’envoyer une frappe enroulée du droit. C’est trop mou pour inquiéter Trapp. 58eme minute Lancé sur la gauche, Maxwell centre fort devant le but mancunien. D’un tacle mal assuré, Otamendi dévie le ballon et Mangala est tout proche de marquer contre son camp de la cuisse. Corner pour le PSG. 59eme minute (2-1) Corner pour le PSG sur la gauche. Di Maria le frappe et trouve la tête de Cavani au premier poteau. La reprise de l’Uruguayen oblige Hart à se détendre sur la gauche, mais le gardien anglais ne repousse pas le ballon suffisamment loin. Très opportuniste, Rabiot pousse le ballon au fond du droit de près. 62eme minute Di Maria mystifie Clichy et se retourne sur son pied droit. A la tombée de son centre au second poteau, Ibrahimovic gagne son duel aérien avec Sagna et place une tête qui échoue sur la barre transversale de Hart. Cavani tente une reprise acrobatique dans un second temps. Elle file au-dessus de la cage de City. 72eme minute (2-2) Manchester City se projette sur la droite et Navas centre en plein cœur de la surface. Auteur d’une perte de balle au départ, Aurier dévie le ballon du bout du pied et ça rebondit sur Thiago Silva. Fernandinho passe par là et voit son tir, dévié par le capitaine du PSG, se loger dans le petit filet de Trapp.

Les joueurs à la loupe

PSG Voir « Les notes du PSG »   Manchester City Et dire que DE BRUYNE avait passé dix semaines à l’infirmerie avant de revenir à la compétition ce week-end. S’il a logiquement baissé de pied au fil des minutes, le Belge a fait planer une menace constante sur la défense parisienne par sa capacité à tout bien faire. AGÜERO ne s’est pas créé d’occasion franche, mais il a pesé sur la défense parisienne, l’a toujours mise dans l’insécurité et a joué juste avec ses partenaires. D.SILVA a brillé par sa technique soyeuse dans les petits espaces et n’a cessé de trouver des décalages. Seul NAVAS s’est montré un ton en-dessous de ses partenaires du secteur offensif, tant il a multiplié les mauvais choix dans la zone de vérité, hormis un centre quasi décisif en première période. FERNANDO et FERNANDINHO ont vécu un match bien différent. Le premier a vécu un cauchemar par son déchet technique et coûté l’égalisation du PSG à sa formation. Le second a étalé son impact physique au milieu et s’est projeté avec bonheur vers l’avant. Pas toujours sereins, MANGALA et OTAMENDI ont néanmoins su limiter la casse. Ils ont bien maîtrisé Zlatan Ibrahimovic et globalement dominé le secteur aérien. SAGNA a souffert d’un bout à l’autre du match, concédant un penalty et laissant des boulevards dans son couloir. Plus rigoureux, CLICHY a néanmoins fonctionné sur courant alternatif. Mal inspiré de jouer une relance courte sur le premier but parisien et pas impérial sur le deuxième, HART a rendu une copie plus que moyenne.

Monsieur l’arbitre au rapport

Au cours d’un match d’une intensité pas toujours digne de la Ligue des Champions, il a sorti les avertissements rapidement en début de match. Il a oublié un penalty au PSG en début de match, en a accordé un logique quelques minutes plus tard et Thiago Motta a frôlé la correctionnelle plus tard sur une situation litigieuse. Mais il s’est globalement peu trompé dans cette rencontre et a été à la hauteur de l’événement.

Ça s’est passé en coulisses…

- Pour sa première apparition dans le groupe professionnel depuis le– février et son dérapage sur Periscope, Serge Aurier était titulaire sur la droite de la défense. Laurent Blanc l’avait préféré à Marquinhos et Gregory van der Wiel. - Comme à leur habitude, les clubs anglais étaient bien accompagnés par leurs fans. 2 200 supporters de Manchester City avaient fait le déplacement jusqu’au Parc des Princes pour assister à la rencontre. - Avertis dans cette rencontre, David Luiz et Blaise Matuidi seront suspendus pour le quart de finale retour à Manchester mardi prochain.  

La feuille de match

C1 (Quart aller) / PSG – MANCHESTER CITY : 2-2

Parc des Princes (45 000 spectateurs environ) Temps frais - Pelouse excellente Arbitre : M.Mazic (Serbie, 6) Buts : Ibrahimovic (41eme) et Rabiot (59eme) pour le PSG - De Bruyne (38eme) et Fernandinho (72eme) pour Manchester City Avertissements : David Luiz (1ere) et Matuidi (49eme) pour le PSG - Clichy (11eme), Fernando (37eme) et Mangala (83eme) pour Manchester City Expulsion : Aucune PSG Trapp (5) – Aurier (5) puis Van der Wiel (78eme), Thiago Silva (6), David Luiz (4), Maxwell (6) – Rabiot (5) puis Lucas (78eme), Thiago Motta (6), Matuidi (5) - Di Maria (4), Ibrahimovic (4), Cavani (5) N'ont pas participé : Sirigu (g), Kurzawa, Marquinhos, Stambouli, Augustin Entraîneur : L.Blanc Manchester City Hart (4) – Sagna (4), Otamendi (5), Mangala (6), Clichy (5) – Fernando (3), Fernandinho (7) - Navas (4), De Bruyne (7) puis Delph (78eme), D.Silva (6) puis Bony (88eme) – Agüero (6) puis Kolarov (90eme+3) N'ont pas participé : Caballero, Zabaleta, Demichelis, Ineahacho Entraîneur : M.Pellegrini
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant