Dortmund s'en contente de cinq

le
0
Dortmund s'en contente de cinq
Dortmund s'en contente de cinq

Le Borussia Dortmund cartonne tout ce qui bouge. Lors de la quatrième journée de Bundesliga, c'est le VfL Wolfsbourg qui en a fait les frais (1-5) au terme d'un match savoureux. Les anciens de la L1 Raphaël Guerreiro et Ousmane Dembélé ont marqué, Aubam' a planté un doublé. La baisse de régime après les victoires au Legia Varsovie (0-6) et face à Darmstadt (6-0) est pardonnable.

VfL Wolfsburg 1-5 BV 09 Borussia Dortmund

Buts : Henrique (53e), pour Wolfsburg // Guerreiro (4e), Aubameyang (16e, 62e), Dembélé (59e), Piszczek (74e), pour Dortmund

En tennis, on appelle ça une bicyclette. Claquer deux sets 6-0 coup sur coup. Pas mal, mais le Borussia Dortmund ne se satisfait pas de l'engin. Après avoir collé six buts sur la pelouse du Legia Varsovie la semaine dernière en Ligue des champions et enchaîné sur le même score samedi contre Darmstadt, le BVB avait des envies de tricycle. Comprenez, les hommes de Thomas Tuchel désiraient en remettre une belle à Wolfsburg. Face aux Loups, les Jaune et Noir ont sorti les crocs : pas de 6-0, "seulement" un 5-1 à l'extérieur. Sans pitié, même s'ils retrouvaient dans le capitaine du VfL un certain Jakub Blaszczykowski, opposé pour la première fois de sa carrière à son ancien club.

14 buts en 190 minutes

Comme pour prévenir du tonnerre qui attendait les locaux, une heure vingt avant le coup d'envoi, l'alarme du stade s'est déclenchée obligeant les spectateurs à évacuer la Volkswagen-Arena. Fausse alerte. Le Borussia, lui, va frapper d'entrée sans un coup de semonce. Marc Bartra lance délicatement Raphaël Guerreiro derrière la défense, l'ex-Lorientais conclut en deux touches (4e) avec la verve du buteur. Son premier but en Bundesliga ! Rapidement, le BVB fait le break. Pierre-Emerick Aubameyang crochète la défense comme les piquets d'un slalom géant, avant de se remettre sur son pied droit pour enrouler au deuxième poteau (16e). À cet instant précis, le Borussia reste sur quatorze buts en deux heures seize minutes ! Soit un ratio sympathique d'un but toutes les treize minutes. La défense du Vfl, qui restait sur deux clean sheets, est à la rue et renifle l'odeur de la dérouillée.

Un tout petit sursaut, quand même

Pourtant, l'équipe de Dieter Hecking va se rebeller. Arnold (34e, 44e), Gómez (36e) et Rodríguez (37e) se montrent dangereux. Après la pause, Roman Bürki sort même une triple parade absolument folle devant Draxler et Gómez, ce…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant