Dortmund : Pour Tuchel, il ne fallait pas jouer dès ce soir

le
0
Dortmund : Pour Tuchel, il ne fallait pas jouer dès ce soir
Dortmund : Pour Tuchel, il ne fallait pas jouer dès ce soir

Après Dortmund-Monaco mercredi soir, Thomas Tuchel, l'entraîneur allemand, était très remonté contre l'UEFA.

Thomas Tuchel n'a même pas eu envie de s'exprimer trop longuement sur le contenu. Ce mercredi soir, son équipe a déjoué et pris l'eau défensivement face à Monaco, en quart de finale aller de Ligue des Champions (2-3). Mais au lendemain de l'attaque dont a été victime leur bus, et dans laquelle Marc Bartra a été blessé au poignet droit, les joueurs de la Ruhr n'étaient clairement pas en état de jouer si rapidement selon leur entraîneur, très remonté contre l'UEFA en conférence de presse.

« Nous n'avons pas été consultés. On nous a informé par texto que l'UEFA prenait cette décision. Une décision prise en Suisse qui nous concerne directement. Nous n'allons pas l'oublier, c'est une très mauvaise sensation. Quelques minutes après cet attentat, la seule question qui s'est posée a été : êtes-vous prêts à jouer ? Comme si on n'avait jeté qu'une bière sur notre car. A ce moment-là, nous ne savions pas les raisons de cet attentat. Il y a un sentiment d'impuissance. La date nous a été imposée. Ce que nous pensons n'a intéressé personne. »

Tuchel : « Notre état d'esprit a été magnifique »

Le successeur de Jürgen Klopp aurait aimé disposer d'un laps de temps supplémentaire avant de renvoyer ses joueurs sur le terrain. « L'UEFA est pressée à continuer à jouer. Bien sûr qu'il faut que ça continue, mais nous voulons quand même être compétitifs. Nous ne voulons pas utiliser la situation comme une excuse », ajoute-t-il. D'autant qu'il lui a fallu s'assurer que les coéquipiers d'Ousmane Dembélé étaient aptes psychologiquement à jouer ce mercredi soir, comme il l'Allemand l'a expliqué devant les médias.

« Nous avons laissé les joueurs choisir s'ils voulaient jouer. Mais ce matin (mercredi matin), nous avons constaté que l'entraînement avait fait du bien, qu'il nous avait fait penser à autre chose. » Et pour finir d'agacer Tuchel, l'arbitrage n'a pas aidé le Borussia ce mercredi : « Ce soir (mercredi soir), tout ce qui pouvait mal se passer s'est passé. Un but hors-jeu, je ne sais pas comment on ne peut pas le voir. Puis nous avons offert un but à Monaco. Ce sera dur au retour mais notre état d'esprit a été magnifique aujourd'hui... »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant