Dortmund fait tomber le Bayern

le
0
Dortmund fait tomber le Bayern
Dortmund fait tomber le Bayern

Grâce à un but de Pierre-Emerick Aubameyang, le Borussia Dortmund bat le Bayern Munich, qui s'incline pour la première fois de la saison. Leipzig finira la journée seul en tête.

BV 09 Borussia Dortmund 0-0 FC Bayern Munich

But : Aubameyang (11è)

" Salut Mario ! " - " Hey, salut Mats, ça va ? " - " Bah écoute, plutôt pas mal, tu racontes quoi ? " - " Et bien écoute, là je suis en face de toi, et hop je fais une passe pour Pierre-Emerick, et hop, on mène 1-0. C'est fou, hein, le karma, tout ça... Allez, salut ! " Si le temps s'était arrêté à la 11ème minute, c'est probablement ce qu'auraient pensé Mario Götze et Mats Hummels lorsqu'ils se sont retrouvés face à face dans la surface. L'un permet à PEA d'inscrire un but qui s'avèrera décisif, tandis que l'autre sortira tête baissée d'un stade qui l'a tant aimé. Comme le temps passe vite...

PEA en renard

Ce qui n'a pas changé en revanche, c'est toute l'attente autour de ce match, qui réunit les deux équipes a priori les plus fortes sur le papier. D'entrée les Bavarois cherchent à monopoliser le ballon. La formation de Tuchel se veut flexible, avec Piszczek et Schmelzer qui couvrent les couloirs, pour bloquer les montées de Ribéry et Müller. Dortmund presse, pour obliger le Bayern à perdre le ballon. Sauf que trois années de Guardiola ne s'oublient pas du jour au lendemain. Néanmoins, à force d'insister, le BvB finit par y arriver. Et s'offre même un joli jeu en triangle dans la surface bavaroise. Aubameyang sert Piszczek qui à son tour décale Götze qui retrouve PEA qui enfile le costume de Pippo Inzaghi pour le 1-0 (11è).

Un Rekordmeister qui aura tout essayé

Mené au score pour la troisième fois de la saison (après les épisodes Ingolstadt et Hoffenheim), le Bayern se doit de réagir. Sauf que les hommes de Carlo Ancelotti n'y arrivent pas. Le jeu se décale petit à petit vers le milieu du terrain, qui devient un véritable champ de bataille. Sur la terre du milieu, les passes n'arrivent pas à destination, les fautes se multiplient, et le public du Signal Iduna Park conteste chaque décision arbitrale avec une mauvaise foi de compétition. Surtout quand elle est en faveur d'un Mats Hummels ou d'un Franck Ribéry.

Les

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant