Dortmund dynamite Schalke

le
0
Dortmund dynamite Schalke
Dortmund dynamite Schalke

Le 146e derby a tardé à donner son verdict. Mais devant les siens, le Borussia Dortmund s'impose finalement 3-0, et c'est amplement mérité tant Schalke a été inexistant devant.


B. Dortmund - Schalke 04
(3-0)

P. Aubameyang (78'), H. Mkhitaryan (80'), M. Reus (85') pour Borussia Dortmund


Le Signal Iduna Park a bien cru que ses poulains n'y arriveraient jamais. Pendant 78 minutes, Dortmund, ultra-dominateur, bute inlassablement sur Wellenreuther, le gardien de Schalke. Et puis, en huit minutes, les jaunes et noirs réussissent par trois fois à faire tomber ce mur qui paraissait infranchissable. 3-0. Un succès logique tant les locaux ont dominé cette rencontre en long en large et en travers. Un succès, surtout, qui permet à Dortmund d'effacer définitivement le spectre de la relation et de battre l'ennemi juré. De quoi redonner du baume au coeur à tout le groupe avant, notamment, le match retour face à la Juventus en Ligue des Champions.
Jaune et noir ou bleu et blanc ?
Cette saison, Dortmund-Schalke n'est pas un duel au sommet. Les deux clubs ne vivent pas dans la même catégorie : le Borussia est coincé dans la deuxième moitié du classement depuis le Revierderby aller, lors duquel Schalke s'était imposé 2-1 à l'Arena Auf Schalke. Jürgen Klopp l'a redit : le BVB ne joue pas l'Europe et cherche d'abord le maintien. Le sens des priorités. Les Königsblauen peuvent eux encore croire à une qualification directe en Ligue des Champions, bien placés en embuscade derrière Mönchengladbach. Pourtant, lors d'un Revierderby, le classement ne compte plus vraiment. Ce qui compte, ce n'est pas les 3 points, c'est la gagne.

Pourtant, après 45 minutes, c'est un match nul 0-0 au tableau d'affichage. Dortmund ne ressemble en rien au BVB perdu de la reprise après la trêve. À l'envie, Dortmund écrase Schalke. Les Schwarzgelben ne laissent pas une miette de terrain à leurs adversaires et multiplient les bonnes positions de frappe. Seulement, de la 3' minute à la 45', il y a toujours quelque chose pour empêcher l'inévitable : Aubemeyang se heurte à Wellenreuther, Kagawa lobe astucieusement le gardien sans trouver le cadre et Nastasic sauve miraculeusement les Bleu et Blanc par la grâce d'un...










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant