Dopage : Zabel " savais que c'était interdit "

le
0
Dopage : Zabel " savais que c'était interdit "
Dopage : Zabel " savais que c'était interdit "

C'est dans une interview accordée au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung qu'Erik Zabel revient sur ses aveux de dopage durant la période allant de 1996 à 2003. Il explique ce qui l'a poussé à agir en marge des règles : « Quand j'étais encore un jeune coureur, je ne réalisais pas que ça pouvait avoir de grosses conséquences. Mais ce qui était certain, c'est que je savais que c'était interdit et personne ne m'a obligé à prendre de l'EPO. C'était ma propre décision. Je n'avais pas de ?stratégie? de dopage, je n'ai jamais eu d'expert auprès de moi, et je ne me suis jamais considéré comme un grand dopé ».Dans la suite de l'interview, Zabel revient sur le Tour de France 1997, remporté par son coéquipier de l'époque Bjarne Riis, lui aussi sous EPO à l'époque : « J'ai pris de l'EPO avant le Tour et pendant toute la course. C'était vraiment une erreur stupide, je l'ai su en rentrant chez moi ». Enfin, il a quelques mots pour son fils Rick, qui va bientôt commencer une carrière de cycliste professionnel dans l'équipe BMC : « Je veux faire attention, je ne veux pas qu'il fasse les mêmes erreurs. Mais Rick vient de signer son premier contrat professionnel à 19 ans et il débute tout juste sa carrière. On ne peut pas comparer le cyclisme d'aujourd'hui avec celui de mes années noires ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant