Dopage : Une haltérophile nigérianne positive

le
0
Dopage : Une haltérophile nigérianne positive
Dopage : Une haltérophile nigérianne positive
Sacrée championne d'haltérophilie du Commonweatlh (-53kg) la semaine dernière, la Nigérianne Chika Amalaha a été contrôlée positive.

Elle était devenue, à 16 ans, la plus jeune haltérophile médaillée d'or aux Jeux du Commonwealth, vendredi dernier. Mais Chika Amalaha est rapidement retombée de son nuage. La Nigérianne a été contrôlée positive à des diurétiques et des agents masquants, ont annoncé les organisateurs. L'analyse de l'échantillon B a confirmé celle de l'échantillon A.
Amalaha va donc perdre sa médaille d'or, au profit de Dika Toua, de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant