Dopage : Un rapport met en cause Bjarne Riis

le
0
Dopage : Un rapport met en cause Bjarne Riis
Dopage : Un rapport met en cause Bjarne Riis

Selon un rapport de la Commission Anti-dopage et du Comité Olympique danois, Bjarne Riis était bien au courant du dopage qui existait au sein de son équipe, et n'a jamais agi contre.

Vainqueur du Tour de France 1996 alors qu’il était dopé, Bjarne Riis aurait maintenu cette culture du dopage au sein de son équipe dans les années 2000. Tout du moins, un rapport de la Commission Anti-dopage et du Comité Olympique danois met en lumière le fait que l’ancien coureur savait que ses coureurs pratiquaient le dopage, qu’il n’a jamais agi pour le faire stopper. « Le management de l'équipe, Bjarne Riis en tête, avait au minimum connaissance du fait que le dopage existait chez eux, et rien n'a été fait, a déclaré Michael Ash, directeur de la Commission Anti-dopage danoise. C'est tout à fait inacceptable. »

Eléments à charge contre Riis

Suite aux entretiens réalisés avec près de 50 anciens coureurs, il ressort que Bjarne Riis était bien au courant de plusieurs faits troublants tels la relation entre Tyler Hamilton et le sulfureux docteur Eufemiano Fuentes et aurait même demandé à l’ancien coureur Bo Hamburger, qui était son adjoint, de fournir en produits dopants Jörg Jaksche. Toutes ces révélations ne devraient pas avoir de conséquences directes pour Bjarne Riis en raison du délai de prescription. Mais cela devrait nuire un peu plus à son image, qui était déjà écornée par le scandale de dopage de la Telekom dans les années 1990.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant