Dopage : Tyler Hamilton s'est vu mourir

le
0
Dopage : Tyler Hamilton s'est vu mourir
Dopage : Tyler Hamilton s'est vu mourir
Dans les colonnes du Journal du Dimanche, Tyler Hamilton a livré un nouveau témoignage accablant sur ses pratiques dopantes lors du Tour de France 2004. Une transfusion sanguine aurait failli le tuer, raconte l'Américain.

Les révélations de Tyler Hamilton ne s'arrêtent jamais. Après avoir reconnu s'être dopé pendant une bonne partie de sa carrière, l'Américain avait révélé au grand jour le système de dopage pratiqué dans la formation US Postal de Lance Armstrong. Mais dans une interview accordée au Journal du Dimanche, Hamilton raconte qu'une transfusion sanguine a failli lui coûter la vie sur le Tour 2004. « Depuis quelques années, je travaillais secrètement avec le docteur espagnol Eufemiano Fuentes (ndlr : impliqué dans l'affaire Puerto). Il m'avait programmé des transfusions sanguines pour chacun des jours de repos (...). Après la première transfusion, je me suis senti très bizarre. J'avais chaud, puis très froid, j'avais des vertiges, j'étais nauséeux, faible. Vraiment pas l'état d'euphorie ressenti habituellement. Quand j'ai dû aller pisser, j'ai vu avec horreur de l'urine noire remplir la cuvette. J'avais manifestement un problème. Ma poche de sang avait été endommagée. Je m'étais injecté des globules rouges morts! Cela aurait pu me tuer. »

Des poches de sang dans le fossé

Un tentative de dopage manquée donc, qui n'a pas pu être compensée par la seconde transfusion prévue une semaine plus tard, pour la deuxième journée de repos. En effet, le coureur de la formation Phonak abandonnera quelques jours après pour des raisons aujourd'hui révélées par le principal intéressé. « J'ai tout de suite appelé Fuentes. Il m'expliqua que son coursier avait été arrêté lors d'un barrage de police, avait paniqué et avait jeté les poches de sang dans un fossé. » Des révélations qui viennent ternir un peu plus la période sombre du cyclisme des années 2000.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant