Dopage : Sharapova va être entendue

le
0

Alors que l'agence mondiale antidopage (AMA) a indiqué que certains athlètes ayant consommé du meldonium pourraient être blanchis, Maria Sharapova conserve une chance de s'en sortir. La Russe, contrôlée positive en janvier à la substance, sera entendue.

C'est peut-être une porte de sortie qui se dessine pour Maria Sharapova. Contrôlée positive au meldonium en janvier dernier alors que le produit avait été répertorié dans la catégorie des substances dopantes, la Russe a été suspendue à titre conservatoire suite à un contrôle positif lors de l'Open d'Australie. L'ancienne numéro un mondiale va cependant être entendue par la fédération internationale de tennis (IFT). Une annonce qui fait échos à celle de l'AMA. L'agence mondiale antidopage a indiqué mercredi que plusieurs athlètes contrôlés positifs au meldonium pourraient être blanchis faute de données scientifiques fiables sur le temps d'élimination du produit par l'organisme. Pour lever les soupçons, les accusations et les suspensions, les athlètes devront prouver qu'ils ont consommé du meldonium avant le 1er janvier 2016.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant