Dopage : Sakho blanchi par l'UEFA

le
0

Suspendu trente jours à titre conservatoire après avoir été contrôlé positif à un brûleur de graisses en mars dernier, Mamadou Sakho, qui avait plaidé sa cause jeudi, a été disculpé vendredi par la commission de discipline de l’UEFA.

Mamadou Sakho blanchi. Contrôlé positif à un brûleur de graisse le 17 mars dernier en marge du huitième de finale retour de Ligue Europa face à Manchester United, le défenseur central français de Liverpool, vingt-quatre heures après avoir plaidé sa cause, a été disculpé vendredi par la commission d’éthique et de discipline de l’UEFA. «Après audition des avocats du joueur, des experts de laboratoires agréés par l'Agence mondiale antidopage (AMA), la commission de contrôle, d'éthique et de discipline a décidé de classer le dossier », a révélé l’UEFA dans un communiqué.

Disponible mais pas retenu pour l'Euro

Suspendu trente jours à titre conservatoire dans un premier temps pour avoir choisi de ne pas voir son échantillon B analysé, le joueur de 26 ans, accusé d’infraction au code antidopage, et ses avocats avaient affiché une certaine confiance après que sa suspension a pris fin. C’était quelques jours seulement avant que Didier Deschamps ne dévoile sa liste des 23, mais Sakho, déjà privé de la finale de la Ligue Europa avec son club, n’avait pas été retenu pour l’Euro alors qu’il était de nouveau à disposition de l’équipe de France. Seule consolation à l’époque pour l’ancien Parisien : ses conseils affichaient beaucoup d’optimisme pour la suite, leur argumentaire basé sur le fait que le produit ingéré par l’international français ne figurait pas sur la liste noire ayant semble-t-il convaincu les juges de l’UEFA. 

Sakho sera à la reprise de Liverpool

Mais sachant que rien n’était officiel et que l’instance européenne présidée par Gianni Infantino avait rappelé que le fait de ne pas prolonger une suspension ne garantissait en aucun cas une garantie heureuse, le doute persistait. Depuis vendredi et le communiqué de la commission d’éthique et de discipline de l’UEFA, il n'y en a plus aucun. Cette fois, c’est donc certain : Mamadou Sakho a été blanchi. Il pourra donc reprendre normalement la saison avec Liverpool. Pas sûr pour autant que cela le consolera vraiment d’être passé à côté de cet Euro que les Bleus n’ont peut-être jamais été aussi proches de remporter. Sans lui. Pour résumer : le défenseur des Reds aura donc manqué la finale de la Ligue Europa et l'Euro avec les Bleus pour finalement être... blanchi. Dur à avaler.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant