Dopage : Radcliffe se paie la justice espagnole

le
0
Dopage : Radcliffe se paie la justice espagnole
Dopage : Radcliffe se paie la justice espagnole

Paula Radcliffe (39 ans), recordwoman du monde anglaise du marathon de New York, ne digère pas la décision de la justice espagnole d'avoir ordonné la destruction des preuves lors du procès de l'Opération Puerto. « Ils sont allés dans l'exacte direction opposée. C'est d'autant plus frustrant que c'était le moment d'appuyer la lutte anti-dopage dans le bon sens après les actions de l'Usada et le récent grand ménage dans le cyclisme. Les Espagnols n'ont pas saisi l'opportunité qui leur était donnée de rendre le sport plus propre et d'améliorer leur réputation dans la lutte antidopage, explique-t-elle à la BBC. Il y a 211 poches de sang en question qui appartiennent probablement à 35 personnes différentes. Ce serait énorme si nous pouvions dévoiler cette information, exposer ces tricheurs mais aussi s'en servir comme une force de dissuasion. » Et Radcliffe de conclure que cette décision de la justice espagnole pourrait coûter cher à Madrid, candidate pour l'accueil des JO en 2020, au moment du choix de ville hôte...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant