Dopage : Poutine prend position sur le meldonium

le
0

Ce jeudi, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que le meldonium « n’influençait pas les performances ». Depuis le 1er janvier, ce médicament a été placé sous la liste des produits interdits et plus de 40 sportifs russes, dont Maria Sharapova, ont été contrôlés positifs à ce produit.

Depuis le 1er janvier 2016, le meldonium est sur la liste des produits interdits. Pourtant, selon Vladimir Poutine, il n’y a pas de doute : ce médicament « n’a jamais été un produit dopant. Il n’influence pas les performances ». Une déclaration faite jeudi à la télévision russe, à l’occasion d’une série de questions-réponses. Pour rappel, depuis son interdiction, plus de 40 sportifs russes ont été contrôlés positifs au meldonium dont la championne de tennis Maria Sharapova. Après un scandale de dopage organisé dans l’athlétisme, la Russie voudrait sans doute minimiser ces nouveaux et nombreux cas de dopage. Le meldonium « maintient simplement les muscles cardiaques en bon état quand ils sont soumis à des efforts soutenus » a ajouté le président russe. Pour lui, l’interdiction de ce médicament depuis le 1er janvier par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) ne s’est pas faite dans un « contexte politique ». Pour rappel, le meldonium est majoritairement fabriqué en Lettonie et a été principalement utilisé dans les pays issus de l’éclatement de l’Union soviétique en 1991. Depuis le 1er janvier, ce sont au total 172 sportifs qui ont été contrôlés positif au meldonium selon le président de l’AMA, Craig Reedie. Ce mercredi, l’Agence Mondiale Antidopage avait déclaré que les athlètes ne seraient pas forcément tous sanctionnés, en raison d’un « manque d’informations scientifiques claires sur le temps d’élimination » du produit dans l’organisme. Par exemple, un athlète a pu avoir pris du meldonium avant le 1er janvier, soit avant son interdiction, et avoir été contrôlé positif après cette date.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant