Dopage : Nike met fin à son contrat avec Lance Armstrong

le
0
Après dix années de collaboration, l'équipementier américain a rompu son contrat avec l'ancien cycliste, accusé de dopage, qu'il avait jusque-là toujours soutenu publiquement.

Le golfeur américain Tiger Woods et son compatriote basketteur Kobe Bryant peuvent en témoigner: Nike est traditionnellement fidèle avec ses athlètes. L'ancien cycliste Lance Armstrong ne peut pas en dire autant.

Une semaine après avoir réaffirmé son soutien public au septuple vainqueur du Tour de France (1999-2005), l'équipementier américain a reconnu que Lance Armstrong s'est dopé. Après plus de dix années de collaboration, l'équipementier a tranché dans le vif et a mis fin au contrat qui le liait avec le champion cycliste américain. «Nike ne tolère pas l'usage illégal de drogues destinées à améliorer les performances», a déclaré le groupe dans un communiqué. L'équipementier américain n'a pas attendu l'avis de l'Union cycliste internationale (UCI), qui a autorité dans ce dossier, et a préjugé qu'elle allait suivre le rapport accablant de l'Agence américaine antidopage, rendu la semaine dernière.

«Des preuves rédhibitoires»

Le sponsor continuera toutef

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant