Dopage : Longo demande un million d'euros à l'AFLD

le
0
Dopage : Longo demande un million d'euros à l'AFLD
Dopage : Longo demande un million d'euros à l'AFLD

Jeannie Longo fait plus la Une de l'actualité judiciaire que sportive ces derniers mois. Depuis la révélation de sa soustraction à plusieurs contrôles antidopage et d'achat d'EPO sur Internet par son entraîneur et mari Patrice Ciprelli, la multiple championne du monde ne court plus en compétition, et elle était lundi à Paris, devant le Conseil d'Etat.

Selon Midi Libre, la cycliste conteste la décision de l'Agence française de lutte contre le dopage de la mettre dans le « groupe cible » des sportifs placés sur haute surveillance. « Le profil de Jeannie Longo, qui pratique une discipline touchée par le dopage et poursuit une carrière de haut niveau à un âge inhabituel, n'est pas incompatible avec sa désignation dans le groupe cible de l'AFLD », a expliqué le rapporteur public ». Elle réclame également à l'AFLD un million d'euros de dommages et intérêts en réparation du préjudice engendré selon elle par la révélation dans la presse, de sa soustraction à plusieurs contrôles antidopage en 2011. Le Conseil d'Etat rendra sa décision dans les semaines à venir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant