Dopage : Les clubs accusés nient toute implication

le
0
Dopage : Les clubs accusés nient toute implication
Dopage : Les clubs accusés nient toute implication

Arsenal, Chelsea et Leicester City, tous cités dans l'affaire de dopage révélée par le Sunday Times dimanche, ont réagi dans la journée. Tous nient leur implication dans un système de dopage.

La réaction des clubs ne s’est pas fait attendre. Quelques heures après les révélations du Sunday Times selon lesquelles un médecin britannique aurait fourni en produits dopants 150 athlètes de haut niveau, dont des joueurs de Premier League, les clubs anglais cités dans les colonnes de l’hebdomadaire se sont défendus de toute implication. « Arsenal est extrêmement déçu de la publication de ces fausses accusations, qui sont sans fondement, a expliqué le club londonien. Nous suivons strictement l'ensemble des directives de l'Agence mondiale antidopage et les joueurs de notre équipe première subissent approximativement cinquante contrôles antidopage aléatoires chaque saison (...) Aucun de nos joueurs n'a jamais été contrôlé positif. »

Autre formation londonienne mise en cause par le Sunday Times, Chelsea a emboîté le pas de son voisin. « Les affirmations du Sunday Times sont fausses et entièrement infondées. Chelsea n'a jamais fait appel au Dr Bonar et n'a ni connaissance ni trace écrite indiquant qu'un de ses joueurs a été traité par lui. Les joueurs de Chelsea sont régulièrement et rigoureusement testés par les autorités compétentes. » Ancien préparateur physique des Blues, Rob Brinded s’est inscrit en faux par rapport aux accusations.

Dernier club de l’élite à être cité dans l’article du Sunday Times, Birmingham City attendant de son côté plus de précisions avant de se prononcer, Leicester City s’étonne du procédé de l’hebdomadaire. « Leicester City suit des protocoles antidopage solides et complets pour garantir son entière conformité et celle de ses joueurs à l'ensemble des règles antidopage, a expliqué l’actuel leader de Premier League. Le club est très déçu que le Sunday Times ait publié des allégations non fondées concernant des joueurs de plusieurs clubs, dont Leicester, quand, de son propre aveu, il n'a pas de preuves suffisantes pour appuyer ces déclarations. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant