Dopage: les Américains ayant accusé Armstrong suspendus six mois

le
0

NEW YORK (Reuters) - Les cinq cyclistes américains ayant témoigné contre Lance Armstrong ont été suspendus officiellement pour six mois, a annoncé jeudi la fédération américaine.

Tom Danielson, George Hincapie, Levi Leipheimer, Christian Vande Velde et David Zabriskie ont tous accepté cette sanction comme faisant partie de l'accord conclu pour leur témoignage à charge contre l'ancien champion américain.

L'Agence américaine antidopage (Usada) a dévoilé mercredi son rapport qui conclut que Lance Armstrong a triché pour parvenir au sommet du cyclisme mondial par le biais d'un programme de dopage mis en place au sein de son ancienne équipe.

Le septuple vainqueur du Tour de France a toujours nié s'être dopé mais a renoncé en août à contester les accusations portées à son encontre, ce qui a accéléré la procédure de l'Usada. L'Union cycliste internationale (UCI) doit encore se prononcer sur l'affaire.

"A la suite de leur témoignage dans l'enquête Lance Armstrong, USA Cycling appliquera ces sanctions et examine actuellement l'impact des sanctions sur leur palmarès", a déclaré dans un communiqué le président de la fédération, Steve Johnson.

"Je voudrais surtout reconnaître à titre personnel le courage extraordinaire de ces cyclistes qui ont mis leur carrière en jeu pour rendre publiques leurs expériences d'anciennes pratiques de dopage", a-t-il ajouté.

Julian Linden, Pascal Liétout pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant