Dopage : le Sénat rend son rapport ce mercredi matin

le
0
Dopage : le Sénat rend son rapport ce mercredi matin
Dopage : le Sénat rend son rapport ce mercredi matin

Après avoir auditionné, durant six mois, 84 personnalités du sport et experts de la lutte antidopage, la commission d'enquête du Sénat dévoile, ce mercredi matin, les conclusions de son rapport sur l'efficacité de la lutte contre le dopage. Plusieurs propositions pour mieux contrer les pratiques dopantes doivent être préconisées avant une éventuelle législation. La liste des cyclistes contrôlés positifs sur le Tour 1998, pourrait toutefois ne pas être révélée.

Initialement prévue le 18 juillet dernier, jour des deux ascensions de l'Alpe-d'Huez sur la Grande Boucle, la présentation de ce rapport a été reportée d'une semaine pour ne pas jeter l'opprobre sur le cyclisme, « par équité » avec les autres sports disséqués par les sénateurs. En cause, l'annexe dans laquelle sont listés les coureurs contrôlés positifs à l'EPO lors du Tour 1998.

La fronde du peloton

C'est pour des raisons d'ordre juridique que ce listing, dans lequel figurerait notamment Laurent Jalabert sur la base de tests rétroactifs effectués en 2004, pourrait ne pas être rendu public. Selon le Monde.fr, Jacky Durand, triple vainqueur d'étape sur le Tour, figurerait aussi dans cette liste. Toujours selon le site internet du quotidien, la présence d'EPO aurait également été mise en évidence dans les échantillons prélevés sur les trois premiers du Tour 1998 (Pantani, Ullrich et Jullich). L'association des Cyclistes professionnels associés (CPA) présidée par l'ancien coureur italien Gianni Bugno s'était insurgée de la possible divulgation de cette liste, arguant de « tests réalisés il y a de nombreuses années, sous couvert d'anonymat, à des fins exclusivement scientifiques et non de contrôle antidopage ». Juste avant le départ de la première étape du Tour, le 29 juin, une délégation de coureurs comprenant notamment Samuel Dumoulin (AG2R) avait demandé à la ministre des Sports, Valérie Fourneyron, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant