Dopage : Le président de l'EAA ne voit pas la Russie présente à Rio

le
0
Dopage : Le président de l'EAA ne voit pas la Russie présente à Rio
Dopage : Le président de l'EAA ne voit pas la Russie présente à Rio

Alors que l'athlétisme russe est dos au mur suite au rapport de la commission indépendante de l'AMA, le président de l'Association Européenne d'athlétisme Svein Arne Hansen s'est montré pessimiste quant à la participation de la Russie aux prochains Jeux Olympiques.

Sergey Shubenkov, Anna Chicherova ou Yelena Isinbayeva vont-ils manquer les prochains Jeux Olympiques de Rio. Alors que la Fédération Russe d’athlétisme a été suspendue par l’IAAF suite au rapport d’une commission indépendante de l’Agence Mondiale Antidopage mettant en lumière un dopage institutionnalisé dans l’athlétisme russe, seuls des changements profonds permettront aux athlètes russes de ne pas être touchés par cette sanction. Mais le président de l’Association Européenne d’athlétisme (EAA) Svein Arne Hansen s’est montré assez pessimiste à ce sujet. « Pour le moment, ils doivent remplir des conditions, mais je ne les vois vraiment pas être présents à Rio, a-t-il confié à Athletics Weekly. Le premier rapport de l’IAAF sera publié en mars et, à l’heure actuelle, ils doivent vraiment faire beaucoup d’efforts pour être présents à Rio. Ils doivent faire un changement de culture, ils doivent se débarrasser de toutes ces personnes néfastes avant cela. »

Mais, à plus long terme, Svein Arne Hansen se montre plus positif concernant l’avenir de l’athlétisme russe. « Désormais, ils travaillent vraiment, vraiment dur pour s’améliorer en la matière. Ils ont dû faire face à des conditions vraiment difficiles mais je pense qu’ils veulent s’en sortir. Nous connaissons quelques personnes de qualité au sein de l’athlétisme russe et je suis convaincu qu’ils seront élus, a ajouté Svein Arne Hansen. Nous espérons que de nouveaux visages, qui comprennent vraiment que tout cela doit changer, viendront aussi. » Le monde de l’athlétisme semble enclin à aider la Russie à changer dans le bon sens, dans le sens d’une lutte accrue contre le dopage, mais rien n’indique que tout sera réglé avant l’échéance que sont les Jeux Olympiques de Rio.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant