Dopage : Le monde de l'athlétisme retient son souffle

le
0
Dopage : Le monde de l'athlétisme retient son souffle
Dopage : Le monde de l'athlétisme retient son souffle

Le rapport dévoilant dans le détail le système de corruption régnant l'IAAF en échange de la couverture de cas de dopage, notamment en Russie, sera dévoilé ce lundi à 15h00 à Genève.

« Un rapport qui pourrait bouleverser le fonctionnement de l’athlétisme ». Selon l’un des auteurs du rapport de l’Agence mondiale antidopage, qui sera dévoilé ce lundi vers 15h00 vers Genève, c’est une véritable bombe qui va exploser dans le monde de l’athlétisme. Le rapport devrait en effet prouver que des dirigeants de la Fédération internationale, à commencer par son président Lamine Diack, ont touché des pots de vin (entre 500 000 et 1 million d’euros sont évoqués) pour de pas dévoiler des pratiques dopantes, notamment en Russie. Diack a d’ailleurs d’ores et déjà été mis en examen pour corruption passive et blanchiment aggravé. Son conseiller juridique sénégalais Habib Cissé, et l'ancien médecin responsable de la lutte antidopage à l'IAAF, le Français Gabriel Dollé, ont également été mis en examen.

Choboukhova et la télé allemande à l’origine du scandale

Ce rapport, dirigé par l’ancien président de l’AMA Dick Pound, devrait dévoiler dans le détail ce système de corruption, révélé en décembre 2014 par la chaîne allemande ARD, selon laquelle les anomalies dans les passeports biologiques étaient dissimulées, en échange de pots-de-vin. La marathonienne russe Lilia Choboukhova est à l’origine du scandale, puisque c’est elle qui a dévoilé ces pratiques, car elle avait tout de même été suspendue deux ans malgré le versement d’une grosse somme d’argent. La Turque Asli Alptekin, championne olympique 2012 du 1500m, avait quant à elle refusé de payer 500 000 dollars, et a finalement été suspendue huit ans. Resta à savoir si d'autres noms seront révélés et si d'autres pays (autres que le Kenya, qu'on sait déjà sous la menace) seront mis en cause. La divulgation de ce rapport pourrait avoir pour conséquence le retrait de plusieurs médailles attribuées à des athlètes russes aux JO 2012 de Londres (la Russie avait gagné 8 médailles d’or, 4 d’argent et 6 de bronze), voire la suspension de tous les athlètes russes pour les JO de Rio l’an prochain.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant