Dopage: le lutteur Tigiev perd sa médaille olympique

le
0
LE LUTTEUR OUZBEK SOSLAN TIGIEV DÉCHU DE SA MÉDAILLE DE BRONZE AUX JO
LE LUTTEUR OUZBEK SOSLAN TIGIEV DÉCHU DE SA MÉDAILLE DE BRONZE AUX JO

BERLIN (Reuters) - Le lutteur ouzbek Soslan Tigiev a été privé mercredi de sa médaille de bronze gagnée aux Jeux olympiques de Londres après avoir été contrôlé positif à une substance interdite, a annoncé mercredi le Comité international olympique (CIO).

Tigiev, troisième de la catégorie des moins de 74 kg en lutte libre et déjà médaillé d'argent à Pékin, a été contrôlé durant les JO à la méthylhexaneamine, un stimulant.

Il avait battu dans le combat pour le bronze le Hongrois Gabor Hatos, qui monte ainsi sur la troisième marche du podium, comme l'avait préconisé la Fédération internationale de lutte (FILA).

Le CIO a demandé à la FILA de "modifier les résultats de l'épreuve en conséquence et d'envisager toute autre mesure relevant de sa compétence", dit-il dans un communiqué.

L'Ouzbek - du même coup exclu des JO - est le second athlète médaillé à subir ainsi les conséquences d'un contrôle antidopage positif aux Jeux de Londres.

La lanceuse de poids biélorusse Nadezhda Ostapchuk a, elle, été privée de l'or après un contrôle positif à la méténolone, un stéroïde. La Néo-Zélandaise Valerie Adams a hérité du titre.

Douze athlètes ont été exclus ou ont quitté les Jeux après avoir été testés positifs à des substances interdites.

Karolos Grohmann, Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant