Dopage : Le Kenya privé de JO ?

le
0

L'Agence mondiale antidopage (AMA) avait donné jusqu'au 5 avril au Kenya pour renforcer sa législation antidopage. Mais le pays ne sera certainement pas dans les temps et pourrait se voir priver des Jeux Olympiques de Rio en athlétisme.

Les athlètes kenyans pourraient ne pas participer aux prochains Jeux Olympiques. La raison ? L’Agence mondiale antidopage (AMA) avait donné au Kenya jusqu’au 5 avril pour montrer sa bonne foi en matière de dopage et renforcer sa législation dans le domaine. Mais le pays est la traine.

Le Kenya vient seulement de débuter l’étude d’une nouvelle législation. Etant donné que les travaux de l’Assemblée sont suspendus pour les dix prochains jours, donc après le 5 avril, le pays ne serait donc pas dans les délais prévus.

Comme la Russie, le Kenya pourrait alors se voir priver des prochains Jeux Olympiques de Rio.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant