Dopage : Le coup de gueule de Sylvain Georges

le
0
Dopage : Le coup de gueule de Sylvain Georges
Dopage : Le coup de gueule de Sylvain Georges
Quelques jours après le contrôle positif de Lloyd Mondory, Sylvain Georges, de retour de suspension, a poussé un coup de gueule sur les amalgames qui ont lieu aujourd'hui entre les tricheurs et les coureurs propres.

Sylvain Georges retrouve petit à petit le sourire. A 30 ans, le coureur de la formation amateur Pro Immo Nicolas Roux vient de remporter la Classic Châteauroux-Limoges. Un retour de rêve pour celui qui sort d'une suspension de dix-huit mois après la prise d'un médicament interdit lors du Tour d'Italie 2013, alors qu'il évoluait sous les couleurs d'AG2R-La Mondiale. La formation d'un certain Lloyd Mondory, contrôlé positif à l'EPO la semaine dernière. Le raccourci et les amalgames sont rapides, alors Sylvain Georges s'est exprimé dans une lettre ouverte communiquée ce mardi. Extrait.

« Je voudrais qu'on arrête de parler de moi en m'assimilant à des tricheurs »

« Je souhaite revenir sur la triste actualité concernant Lloyd Mondory qui m'a fait remonter des moments plus que douloureux. Je n'ai rien de commun avec les deux coureurs d'AG2R suspendus pour prise d'EPO sauf d'avoir appartenu à la même équipe. Vous pouvez donc imaginer combien il m'est difficile de voir mon nom mentionné dans la presse à ce sujet. Je voudrais qu'on arrête de parler de moi en m'assimilant à des tricheurs positifs à l'EPO.

J'ai été suspendu 18 mois pour avoir commis une négligence en prenant un médicament en vente libre contenant de l'heptaminol. La décision de la Commission Nationale de Discipline de la FFC en date du 24/07/2013 est claire : "La commission reconnaissait l'extrême négligence du coureur. Monsieur Georges n'avait pas l'intention d'améliorer ses performances ni de masquer l'usage d'une substance améliorant les performances''.

Et le jugement du TAS en mars 2014 suite à l'appel de l'UCI a mentionné : "La formation tient à souligner qu'elle est intimement convaincu que Monsieur Georges n'avait pas l'intention de tricher ou d'améliorer ses performances sportives en prenant du Ginkorfort, il est malheureux qu'il ait commis une telle faute." C'est dur de n'avoir nulle part lu la finalité de ce jugement qui fait pourtant toute la différence. Aujourd'hui, après avoir payé lourdement une négligence, j'ai envie qu'on parle de mon retour et de mes résultats plutôt que du passé. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant