Dopage : Le CIO soutient l'IAAF

le
0

Ce samedi, le Comité International Olympique (CIO) a apporté son soutien à l'IAAF (la Fédération internationale d'athlétisme) concernant sa décision de suspendre la Fédération russe d'athlétisme.

  La position du Comité International Olympique (CIO) était attendue. Ce samedi, l'instance a apporté son soutien à l'IAAF (la Fédération internationale d'athlétisme) dans un communiqué : « Le CIO soutient la position stricte de l'IAAF (la Fédération internationale d'athlétisme) contre le dopage, conforme à la politique de tolérance zéro du CIO ». L’IAAF avait décidé vendredi de suspendre la Fédération russe d'athlétisme suite aux révélations de dopage institutionnalisé dans ce pays. Dans sa publication, le CIO précise qu’il « respecte totalement la décision de l’IAAF ». Concernant une éventuelle participation de certains athlètes russes aux prochains Jeux Olympiques, le Comité refile la patate chaude aux différentes Fédérations : « L'éligibilité des athlètes pour toute compétition internationale, y compris les Jeux Olympiques, est du ressort des fédérations internationales concernées ». Charge à l’IAAF donc de faire le tri parmi les athlètes russes dits « propres », qui pourraient aller à Rio, et les autres, qui resteraient à la maison. Cette annonce fait suite à celle de la Fédération qui avait précisé vendredi que ces athlètes pourraient être repêchés pour les JO, selon des modalités à définir par le CIO. Enfin, le Comité International Olympique a ajouté qu’il comptait « prendre des mesures de grande ampleur afin de s'assurer d'une compétition à armes égales entre les athlètes qui vont participer aux jeux Olympiques de Rio de Janeiro ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant