Dopage : La molécule Aicar enfin détectable

le
0
Dopage : La molécule Aicar enfin détectable
Dopage : La molécule Aicar enfin détectable

Utilisée par certains coureurs depuis au moins 6 ans et interdite depuis lors, la molécule Aicar va enfin pouvoir être détectée lors des contrôles. Permettant d'activer et de stimuler les fibres musculaires liées à l'endurance sans aucun effort,le produit était jusqu'alors très difficile à identifier, les laboratoires antidopage ne parvenant pas à distinguer sa production endogène d'un apport exogène.

Grâce à l'utilisation de l'IRMS (Plateforme de Spectrométrie Isotopique) lors de l'analyse de l'échantillon, les scientifiques sont désormais parvenus mettre en évidence la signature de l'Aicar - de la même façon que pour distinguer la testostérone endogène ou synthétique.

Cette nouvelle méthode de détection jugée « robuste » selon le laboratoire suisse à son origine, « sera finalisée très rapidement ». Et très probablement testée dès le Tour de France 2014.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant