Dopage: la formation cycliste Katusha suspend Erik Zabel

le
0
L'ÉQUIPE KATUSHA SUSPEND ERIK ZABEL APRÈS SES AVEUX DE DOPAGE
L'ÉQUIPE KATUSHA SUSPEND ERIK ZABEL APRÈS SES AVEUX DE DOPAGE

BERLIN (Reuters) - L'équipe cycliste Katusha a suspendu la participation d'Erik Zabel, chargé de l'entraînement de ses sprinteurs, à la suite des aveux de dopage de l'ancien coureur.

L'ex-sprinteur allemand, 43 ans, vainqueur à six reprises du maillot vert du Tour de France, a reconnu dans un entretien paru lundi dans le Süddeutsche Zeitung s'être dopé entre 1996 et 2003, notamment à l'EPO et à la cortisone.

"Katusha annonce la suspension de l'entraîneur du groupe de sprinteurs, Erik Zabel, après les nouvelles révélations au sujet de ses pratiques dopantes pendant sa carrière", explique mardi la formation russe dans un communiqué.

"En tant que membre du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC), Katusha applique une politique antidopage ferme", ajoute l'équipe, qui avait recruté le spécialiste du sprint en 2012.

Jusqu'à présent, l'ancien coureur, à la retraite sportive depuis 2008, avait seulement admis avoir brièvement essayé les effets de l'EPO en 1996 avant d'y renoncer immédiatement.

Son nom figure aux côtés de ceux de son compatriote Jan Ullrich ou de l'Italien Marco Pantani dans la liste de coureurs contrôlés positif lors du Tour 1998 divulguée la semaine dernière par une commission d'enquête du Sénat français.

Depuis son passage aux aveux, Erik Zabel a quitté de son propre chef son siège au Conseil du cyclisme professionnel, un organe consultatif de l'Union cycliste internationale (UCI).

Ses déclarations interviennent après celles de deux autres anciens ténors du peloton aujourd'hui repentis, l'Américain Lance Armstrong, déchu de ses sept titres consécutifs dans le Tour de France entre 1999 et 2005, et Jan Ullrich.

Karolos Grohmann, Simon Carraud pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant