Dopage : La FFA appelle à " des sanctions très dures "

le
0
Dopage : La FFA appelle à " des sanctions très dures "
Dopage : La FFA appelle à " des sanctions très dures "

Suite à la publication du rapport de l'AMA mettant en cause l'IAAF et la Russie, le président de la Fédération française d'athlétisme Bernard Amsalem s'est dit favorable à des sanctions lourdes contre la Russie.

Alors que Sebastian Coe a déjà annoncé que des sanctions pourraient être prises à l’encontre de l’athlétisme russe, le président de la Fédération française d’athlétisme en a rajouté une couche dans un communiqué. Bernard Amsalem, qui est membre du Conseil de l’IAAF, appelle à des sanctions exemplaires à l’encontre de la Fédération russe d’athlétisme. « Des sanctions très dures doivent être prises rapidement à l’encontre de ceux qui ont agi volontairement contre les règlements antidopage et les lois internationales, a tonné le patron de la FFA dans ce communiqué. Nous espérons que ces recommandations seront suivies d’effets dans les plus brefs délais. »

Au micro de RTL, Bernard Amsalem s’est montré pessimiste à l’idée que la Russie soit le seul pays concerné, tout en chargeant le gouvernement russe. « J'ai l'impression de revenir en arrière, du temps de la RDA où le dopage était institué pour des raisons politiques, a assuré le président de la FFA. J'espère que la Russie est un cas particulier mais je doute qu'il n'y ait pas d'autres exemples ailleurs. » Enfin, Bernard Amsalem a confié qu’il estimait que « dédommager les gens qui n'ont pas pu monter sur le podium à cause des tricheurs » était nécessaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant