Dopage : la Fédération internationale d'athlétisme prise au piège de sa communication

le
0
La Russe Tatyana Andrianova, lors des Jeux olympiques de Pékin, le 15 août 2008.
La Russe Tatyana Andrianova, lors des Jeux olympiques de Pékin, le 15 août 2008.

En août 2015, l’IAAF annonçait des procédures disciplinaires à l’encontre de 28 athlètes. Depuis, une seule sanction a été prise. Explications.

Comme si la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) n’avait pas assez de dossiers épineux à gérer. Alors que l’institution est ébranlée par des scandales de dopage et de corruption, une autre affaire risque bien de l’embarrasser. Ironie de l’histoire, c’est cette fois l’une de ses propres opérations de communication qui est en train de se retourner contre elle. Ou comment l’IAAF risque de ne pas pouvoir sanctionner des athlètes qu’elle a pourtant réussi à tester positifs.

Petit flash-back : le 11 août 2015, à quelques jours des Mondiaux de Pékin, la fédération annonce que des procédures disciplinaires ont été lancées contre 28 athlètes. L’IAAF explique avoir contrôlé, « à partir d’avril 2015 », des échantillons de certains participants des Mondiaux d’Helsinki, en 2005, et d’Osaka, en 2007. Trente-deux échantillons conservés et réanalysés se sont révélés anormaux. En affichant son intention de sanctionner les tricheurs, la fédération entend alors montrer sa rigueur dans la lutte antidopage.

En cet été 2015, l’annonce ne tombe pas par hasard. Le 1er et le 2 août, le journal britannique Sunday Times et la chaîne allemande ARD ont publié une enquête à partir d’une base de données de quelque 12 500 échantillons sanguins prélevés entre 2001 et 2012. Une mine d’informations qui révèle une inquiétante proportion de valeurs anormales chez les spécialistes des épreuves d’endurance. Des allégations « sensationnalistes et trompeuses », selon l’IAAF, qui assure n’avoir jamais ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant