Dopage : L'UCI prévenait les coureurs suspects

le
0
Dopage : L'UCI prévenait les coureurs suspects
Dopage : L'UCI prévenait les coureurs suspects

Hein Verbruggen est plus que jamais dans l??il du cyclone. En effet, l?ancien président de l?UCI (1991 à 2005) a dévoilé une méthode pour le moins étonnante : « L'UCI a pris le parti, comme d'autres fédérations sportives, de parler avec les coureurs dont les résultats des analyses sanguines paraissaient suspects, a-t-il annoncé à l?agence de presse néerlandaise ANP. Cela donnait le signal à ceux qui se dopaient, mais qui n'avaient pas encore été contrôlés positifs, qu'ils pouvaient se retrouver dans de sales draps ».

« Et si l'anomalie n'était pas due au dopage, cela permettait au coureur d'effectuer une analyse médicale. Les managers et les médecins des équipes étaient tenus au courant, se justifie le Néerlandais qui aurait ainsi averti Lance Armstrong dès 2001 selon l'hebdomadaire Vrij Nederland qui paraîtra jeudi. « Parfois, tu pouvais convaincre les coureurs d'arrêter le dopage, parfois non, poursuit Verbruggen dans ce magazine. Jamais rien n'a été caché. Sous ma direction, l'UCI a toujours lutté contre le dopage ». Le Monde a pourant affirmé mardi que l'UCI aurait couvert un contrôle positif d'Armstrong sur le Tour de France 1999...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant