Dopage : L'IAAF se défend et demande des comptes à la Russi

le
0
Dopage : L'IAAF se défend et demande des comptes à la Russi
Dopage : L'IAAF se défend et demande des comptes à la Russi

Dans la foulée de nouvelles accusations à son encontre dans le cadre d'une étude sur le dopage dénonçant un tiers des athlètes engagés lors des Mondiaux de 2011, la Fédération internationale (IAAF) a déclaré " qu'elle ne s'est jamais opposée à la publication de cette étude ".

Alors que le Sunday Times dévoilait dimanche matin que des chercheurs de l'université de Tübingen, en Allemagne, avaient été muselés par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) alors qu’ils souhaitaient publier les résultats d’une de leurs études sur le dopage, l’instance n’a pas tardé à répliquer. Dans un communiqué publié l’après-midi, l’IAAF a ainsi déclaré « qu'elle ne s'est jamais opposée à la publication de cette étude ». Ajoutant qu’elle avait seulement de « sérieuses réserves sur l'interprétation des résultats », qui mettaient en cause 29% à 34% des 1 800 participants aux Mondiaux de Daegu en 2011.

La Fédération russe dans le collimateur

Par ailleurs, la chaîne allemande ARD a indiqué que l'instance internationale a récemment demandé à la Fédération russe des explications sur une liste d'athlètes accusés de dopage, dont la championne olympique du 800 m Mariya Savinova. Mais aussi que Serguei Portugalov, responsable du département médical de la Fédération russe, ainsi que trois entraîneurs nationaux encourent une suspension à vie. Et que plusieurs marcheurs ont récemment fait l'objet de contrôles positifs au centre national de Saransk, dont six cas liés à l'EPO le mois dernier. La chaîne allemande avait déjà été à l’initiative d'un nouveau scandal au début du mois d'août, divulgant que sur 5 000 athlètes testés entre 2001 et 2012, 800 présenteraient des valeurs sanguines « suspectes ou hautement suspectes ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant