Dopage : L'IAAF satisfaite, la Russie furieuse

le
0
Dopage : L'IAAF satisfaite, la Russie furieuse
Dopage : L'IAAF satisfaite, la Russie furieuse

Alors que le Tribunal Arbitral du Sport a conforté la position de l’IAAF dans sa décision de fermer la porte des JO aux athlètes russes, Sebastian Coe n’a pas caché sa satisfaction alors que le Comité Olympique Russe dénonce une décision « politique ».

L’IAAF a été confortée par le Tribunal Arbitral du Sport ce jeudi. En rejetant l’appel de 68 athlètes russes, qui demandaient à être autorisés à participer aux Jeux Olympiques de Rio, le TAS a validé la position forte contre le dopage dans l’athlétisme prise par l’instance mondiale. Une décision qui, sans surprise, satisfait le président de l’IAAF Sebastian Coe. « Alors que nous sommes reconnaissants quant au fait que nos règles et nos prérogatives pour appliquer nos règles et le code mondial antidopage ont été soutenues, ce n’est pas un jour pour des déclarations triomphantes, assure le patron de l’athlétisme mondial. Je n’ai pas pris de responsabilités dans ce sport pour interdire aux sportifs de participer aux épreuves. Inclure, et non pas exclure, est le désir instinctif de notre Fédération. Au-delà des Jeux de Rio, la Taskforce de l’IAAF va travailler avec la Russie pour mettre en place un environnement sain pour ses athlètes pour que leur fédération et leur équipe puisse retrouver une reconnaissance internationale et la compétition. » Du côté de la Russie, la réaction ne s’est pas fait attendre, là non plus. Pour le Kremlin, on « regrette profondément » la décision du Tribunal Arbitral du Sport alors que Vitaly Mutko, qui est nommément visé par le rapport de la Commission indépendante de l’AMA présidée par Richard McLaren, s’est montré plus véhément. Pour le ministre russe des Sports, la décision prise par le TAS est « politique » et ce dernier assure qu’elle est « sans fondement ». Une manière comme une autre pour ce dernier de mettre la pression sur le CIO, qui l’a déjà déclaré persona non grata à Rio cet été.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant