Dopage: l'athlète Tyson Gay contrôlé positif

le
0
CONTRÔLÉ POSITIF, LE SPRINTEUR TYSON GAY SE RETIRE DES MONDIAUX DE MOSCOU
CONTRÔLÉ POSITIF, LE SPRINTEUR TYSON GAY SE RETIRE DES MONDIAUX DE MOSCOU

RALEIGH, Caroline du Nord (Reuters) - L'athlète américain Tyson Gay, triple champion du monde sur 100, 200 m et 4x100 m en 2007, a déclaré dimanche qu'il avait été contrôlé positif à un produit dopant et se retirait des championnats du monde de Moscou le mois prochain.

Au cours d'une conférence de presse par téléphone depuis son camp d'entraînement d'Amsterdam, Gay a précisé qu'il avait été informé vendredi par l'Agence anti-dopage américaine (Usada) que l'échantillon A prélevé lors d'un contrôle hors compétition en mai était positif.

L'échantillon B n'a pas été testé, a-t-il précisé en larmes.

"Je ne vais pas vous raconter une histoire de sabotage (...) En gros, j'ai accordé ma confiance à quelqu'un qui m'a laissé tomber", a ajouté l'athlète en affirmant qu'il n'avait jamais pris de produit dopant en connaissance de cause.

"J'ai fait une erreur. Je me retire du meeting Diamond League de Monaco et des championnats du monde."

Tyson Gay a refusé d'identifier le produit dopant incriminé et de dire comment il l'avait pris.

"Je ne suis pas autorisé de parler de ça", a-t-il expliqué. "Je sais exactement ce qui s'est passé mais je ne peux pas en parler maintenant. J'espère que je pourrai courir à nouveau mais j'accepterai une sanction quelle qu'elle soit comme un homme."

Agé de 30 ans, Tyson Gay était en net regain de forme après avoir été victime de plusieurs blessures. Il a réussi la meilleure performance mondiale de l'année sur 100 m avec un temps de 9"75 lors des derniers championnats des Etats-Unis, fin juin.

Son sort dépend désormais de l'Usada.

"En réponse à la déclaration de M. Gay, l'Usada apprécie la manière dont il fait face à la situation et sa décision de se retirer volontairement de la compétition en attendant que tous les faits entourant son contrôle aient été établis", écrit l'agence américaine dans un communique.

"L'échantillon B sera testé prochainement et comme toujours les athlètes sont innocents jusqu'à ce que le contraire soit prouvé."

La Fédération américaine d'athlétisme a fait savoir qu'elle ignorait les détails de l'affaire et laissait l'Usada s'en occuper.

Gene Cherry, Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant