Dopage : L'AMA sanctionne le Mexique et l'Espagne

le
0
Dopage : L'AMA sanctionne le Mexique et l'Espagne
Dopage : L'AMA sanctionne le Mexique et l'Espagne

Après avoir failli à mettre leur législation en conformité avec le Code Mondial Antidopage avant le 18 mars, le Mexique et l'Espagne ont été déclaré " non-conforme " par l'AMA et leurs agences nationales antidopage ne peuvent plus assurer leur mission.

Alors que la dernière version du Code Mondial Antidopage est entrée en vigueur le 1er janvier 2015, les différents pays avaient jusqu’au 18 mars 2016 pour mettre à jour leurs législations nationales dans le but de la rendre conforme au Code. Si la plupart des pays avaient effectué le nécessaire en temps et en heure, six pays avaient été récemment montrés du doigt par l’Agence Mondiale Antidopage : la Belgique, la France, le Brésil, la Grèce, le Mexique et l’Espagne. Si les quatre premiers pays cités sont parvenus à régler le problème, ce n’est pas le cas du Mexique et de l’Espagne, ce dernier pouvant arguer du fait que le pays n’ayant pas actuellement de gouvernement pour lancer les réformes nécessaires. En conséquence, ces deux pays ont été déclarés « non-conformes » et, si leurs athlètes ne sont pas sanctionnés, leurs agences nationales antidopage ne sont désormais plus habilitées à mener leurs propres contrôles antidopage.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant