Dopage: Jan Ullrich reconnaît avoir connu le Dr Fuentes

le
0

BERLIN (Reuters) - Le cycliste allemand Jan Ullrich a reconnu vendredi avoir eu des contacts avec le médecin espagnol impliqué dans un vaste scandale de dopage en 2006, au lendemain de sa condamnation à deux ans de suspension par le Tribunal arbitral du sport (Tas).

Depuis le lancement de "l'opération Puerto" par les autorités espagnoles, il y a près de six ans, le vainqueur du Tour de France 1997 aujourd'hui à la retraite avait nié toute implication et tout rapport avec le docteur Eufemiano Fuentes.

Ce médecin, considéré comme la tête de pont d'un réseau de dopage à grande échelle et contre qui une peine de deux ans de prison a été requise en novembre, doit être jugé dans les prochains mois.

Dans son jugement rendu public jeudi, le Tas explique qu'il existe des "preuves écrites" attestant que Jan Ullrich a rencontré à maintes reprises le docteur Fuentes et que le coureur allemand lui a versé près de 80.000 euros, "pour des services qui n'ont pas été spécifiés".

"Je confirme que j'ai eu des contacts avec Fuentes (...) J'ai conscience que j'ai commis une grave erreur que je regrette. Je souhaite m'excuser. Avec le recul, j'aurais agi différemment à certains moments de ma carrière", dit Jan Ullrich dans un communiqué publié sur son site internet (www.janullrich.de).

Âgé aujourd'hui de 38 ans, l'ancien coureur reconnaît par ailleurs qu'à une certaine époque, la pression était trop forte sur ses épaules. "Après ma victoire en 1997 et mes cinq deuxièmes places dans le Tour de France (...) Tout le monde voulait un second succès, en particulier après la retraite de Lance Armstrong", explique-t-il.

En plus d'une suspension rétroactive de deux ans, le Tas a décidé que tous les résultats acquis par Jan Ullrich entre le 1er mai 2005 et le jour où il a pris sa retraite sont annulés, considérant qu'à partir de cette date le coureur était "pleinement impliqué dans le programme de dopage du docteur Fuentes".

Karolos Grohmann, Olivier Guillemain pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant